Klaus était un visionnaire. Sa voix angélique, son style androgyne déroutent encore en 2003 ! Nomi a donné une leçon à la caste rock, pop, classique et bien d'autre encore, en bouleversant les conventions... Helas Klaus fut emporté dans la nuit du 5 au 6 aout 1983 par la peste du 20e siècle (S.I.D.A.), alors que sa carrière venait juste de débuter. Il laissat une œuvre inachevée qui avait encore beaucoup de chose à dire... Les phrases les plus justes pour représenter Klaus Nomi sont celles 'Vera Galupe-Borszch' dit Ira Siff et Kristian Hoffman :

  

Vera Galupe-Borszch'dit :'Ira Siff ( de la Gran Scena Compagny of New York)

 

C'était un homme très doux, très sincère et ouvert. Il est la seule personne qui a compris les rouages de la musique classique et rock et les a assemblés. Klaus reste le seul à avoir osé ce mélange... 

 

'Klaus Nomi, by Kristian Hoffman, for East Village Eye'

 

Sa vision était naive, pittoresque voir bizarre, presque idiote, mais puissante dans sa pureté et innocence. Meme de la manière la plus extravagante dans l'interprétation de 'Lightning Strikes'  ou d'une voix tremblotante et sublime 'Death' de Purcell. Il avait une reconnaissance d'apocalypse menaçante qui lui preté conviction.  Pour Klaus, l'apocalypse et la métaphore de la purification,  optimiste farfelu entouré par un détachement cynique (une demission). Klaus a osé croire en un meilleur monde...

 

Il n'a pas fini sa vie à la fin de sa carrière, mais ses plus grands accomplissements étaient en avance de lui...

 

 

* Purcell (Henry) 1659-1695

 

Compositeur anglais, faisant montre d'un étonnant sens dramatique dans ses oeuvres lyriques pour la scène : 'Didon et Enée' (1689), 'King Arthur' (1691), 'The Indian Queen' (1695), 'The Tempest' (1695). Sa musique religieuse, ses chansons pour une ou deux voix et basse continue , ses fantaisies pour violes, ses sonates pour deux violons et basse, ses pièces pour clavecin témoignent d'une grande maitrise.

 

 

Cold song' by Henri Purcell  * , Performed by Klaus Nomi, 1981

 

 


Copyright (c) 2003-2008 klaus-nomi.com.